picto emploi
TAXE D'APPRENTISSAGE 2022
En savoir plus

-
Versez le solde directement à l'IRTS avant le 31 mai !
Versez le solde directement à l'IRTS avant le 31 mai ! En savoir plus

Une nouvelle direction pour l’établissement de Paris de l’IRTS Parmentier

Cette nouvelle année 2022 est synonyme de grands changements pour l’IRTS Parmentier. Un nouveau directeur de l’établissement de Paris, Stéphane KEMPYNCK, a pris ses fonctions en novembre dernier. A travers cette interview, partageons avec lui ses projets et ses ambitions pour l’IRTS Paris.

Pouvez-vous nous résumer le parcours professionnel qui vous amène aujourd’hui à prendre la direction cet établissement?

Stéphane KEMPYNCK :

Je suis un ancien formateur, juriste qui a dirigé des structures de formation dans des domaines variés. Ce poste est la continuité d’un parcours professionnel orienté Formation et Développement (Pédagogique, Commercial …) et autour de l’Humain.

Vos nouvelles responsabilités sont d’envergure. Rappelons que l’établissement de Paris compte environ 80 salariés et forme environ 1100 étudiants par an. Dans quel état d’esprit prend on les rênes d’un établissement de formation en travail social ?

SK :

Il m’a semblé très intéressant de travailler sur la qualité de service aux étudiants (travailler sur ce que l’on appelle parfois l’expérience client). Je suis ravi d’apporter mon expertise juridique, opérationnelle et stratégique à une activité qui a du sens pour la société.
Après quelques semaines au sein de l’institut, je réalise que ma prise de poste s’est très bien passée car j’ai été chaleureusement accueilli par le Comité de Direction avec lequel il est très facile et agréable de travailler et j’ai eu aussi le plaisir de découvrir et de commencer à travailler avec des équipes engagées et solidaires. 

Comment s’est passé votre arrivée à la direction en pleine crise sanitaire ?

SK :

Lors de ma prise de fonction, les circonstances et mon intégration étaient complexes, du fait de la crise que nous traversons. Même si cela va mieux aujourd’hui, il faut se rappeler qu’il était alors nécessaire de limiter les contacts au maximum (et quasiment « de ne croiser personne » !). Cela entrait en totale contradiction avec une prise de fonction où l’on se doit de rencontrer tous ses collaborateurs et de découvrir chacun aussi à travers son métier. En tout cas, tel était mon objectif.
Lorsqu’on a un objectif, on ne se pose pas de questions et on met en place les moyens pour l’atteindre !
Je n’ai pas encore pu rencontrer et échanger individuellement avec chacun de mes collaborateurs mais j’y travaille, avec eux, et l’objectif sera bientôt atteint.

Il est impossible de rencontrer chaque étudiant dans les mêmes conditions, vous vous en doutez, pour autant j’ai commencé à travailler avec le BDE de l’établissement et je rencontre prochainement nos délégués de classe.

Si vous deviez résumer vos premières impressions sur votre nouvelle prise de poste en 3 mots, quels seraient-ils ?

SK :

Rock N Roll ! (Que je danse très mal mais je vais apprendre !).

Nous vous remercions pour cet échange, il nous reste à vous souhaiter le meilleur ainsi qu’à vos équipes et aux étudiants pour cette année 2022.

SCROLL