Assistant de Service Social

Le métier

L’Assistant de Service Social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d’un mandat et de missions spécifiques à chaque emploi, une profession d’aide définie et réglementée (Article L411-1 et suivants du Code de l’Action Sociale et des Familles) dans une diversité d’institutions, de lieux et de champs d’intervention.

Dans une démarche éthique et déontologique, il contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes avec lesquels il travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.

Il peut, dans certains cas, contribuer à la réflexion sur la conception des politiques sociales, les orientations générales et les missions développées par l’organisme qui l’emploie, ce qui l’amène à occuper des fonctions de natures différentes pouvant nécessiter une spécialisation ou l’exercice de responsabilités particulières en conformité avec les finalités de sa profession.

L’Assistant de Service Social exerce dans les services sociaux des Fonctions Publiques : État (Administrations, Éducation Nationale, Justice, etc.) ; Hospitalière (Hôpitaux) ; Territoriale (Conseils Généraux, Communes, etc.). Les Organismes de Protection Sociale : CAF, Assurance Maladie, Mutualité Sociale Agricole, etc. Les Associations et les Services Ressources Humaines des Entreprises, etc.

L’évolution de carrière

Orientation vers des formations supérieures ou d’encadrement :

  • Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS),
  • Diplôme d’État de Médiateur Familial (DEMF),
  • Diplôme d’État d’Ingénierie Sociale (DEIS),
  • Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement ou de Service d’intervention sociale (CAFDES).