picto emploi
VOEUX 2022
En savoir plus

-
Nous vous adressons nos meilleurs vœux de bonheur, de réussite, et toujours de santé !
Nous vous adressons nos meilleurs vœux de bonheur, de réussite, et toujours de santé ! En savoir plus

Les presses de parmentier

La ligne éditoriale « Recherches en Action »

La collection a pour objectif de présenter des objets, des démarches et des résultats scientifiques qui s’inscrivent dans une double perspective de recherche et d’action, en matière de travail social, au sens large du terme. En quoi l’intervention sociale peut-elle être aujourd’hui outillée par une démarche scientifique qui soutient sa professionnalité et ses idéaux démocratiques et humanistes ? En quoi une orientation clinique de la recherche, ancrée dans la subjectivité des acteurs de l’intervention sociale et des bénéficiaires du travail social, permet-elle une appropriation du sens, des modalités et des effets des actions engagées ? Comment la recherche, l’action sociale et l’utilité sociale peuvent-elles s’articuler dans un même projet scientifique ? Enfin, comment les travailleurs sociaux sont-ils en mesure de dépasser une forme d’assignation à la praticité qui les freine dans leur légitimité à produire une connaissance agissante ? Ce sont toutes ces questions complexes et d’actualité que cette collection souhaite contribuer à résoudre dans une perspective d’étroite articulation entre recherche et action.

Cet espace éditorial propose un accès à la publication aux démarches hybrides qui peinent à trouver leur place dans des approches qui trop souvent demandent de trancher entre une logique professionnelle et scientifique. En tentant résolument d’articuler ces deux champs, « Recherches en action » souhaite contribuer à soutenir le mouvement initié par les pionniers de la recherche en travail social. L’idéal visé est la double posture de praticien-réflexif et de chercheur-acteur, réunis au sein d’une recherche en travail social.

Directeurs de collection :

  • Alain Minet
  • Stéphane Rullac

Nos publications

Des représentations de l’agir des travailleurs sociaux
Des représentations de l’agir des travailleurs sociaux

Des représentations de l’agir des travailleurs sociaux

Jöel Cadière

Cet ouvrage est une recherche sociologique du sens de l'agir des travailleurs sociaux, à partir des représentations qu'ils en ont. Partant de l'énoncé de leur pratique, se dégagent trois tableaux de pensée homogène dans les figures du Bâtisseur, du Promoteur et de l'Opérateur : elles rendent compte des dispositions et positions différentes de l'agir. Ceux-ci sont formalisés en dispositifs représentatifs tels que nous les rencontrons construits dans notre culture selon les perceptions et conceptions suivantes : iconophile, iconoclaste, baroque et en fonction de notre rapport culturel à l'image.Ces dispositifs représentatifs qui, dans leur forme dominante, structurent, articulent et donnent sens à l'intervention sociale, permettent une relecture du travail social des années 1960 à nos jours. En arrière-fond de cette recherche, c'est le temps et le mouvement de notre modernité que l'auteur questionne.

De l’enfant placé à l’enfant confié
De l’enfant placé à l’enfant confié

De l’enfant placé à l’enfant confié

Philippe Fabry

De l'enfant placé à l'enfant confi é, prend appui sur une triple expérience de Philippe Fabry, d'éducateur dans le champ de la protection de l'enfance, de formateur en travail social, puis de chercheur en sciences de l'éducation.
L'organisation française de la protection de l'enfance a une particularité qui apparaît avec force quand on la compare avec celle des pays voisins, « l'idéologie du retour » : quand un enfant est placé, un retour auprès de ses parents doit par principe rester possible, même quand il n'est pas réalisable, ou pas souhaitable, ou jamais prévu concrètement.
Logiquement, il en résulte qu'un placement doit rester provisoire, même s'il dure de la naissance jusqu'à la majorité.
Ce fonctionnement a deux grands fondements : anthropologique, avec la norme de l'exclusivité du lien de filiation (un enfant ne doit avoir qu'un père et qu'une mère)
et juridique (un placement ne doit être qu'une parenthèse dans la vie de l'enfant).
Dans les situations de placement durable, le prix pour l'enfant est une fausse stabilité, car il est confié à une institution, l'Aide Sociale à l'Enfance, et non pas à des adultes reconnus en tant que parents d'éducation (situation constitutive du confiage). Sa place est durablement provisoire, en famille d'accueil ou en foyer, ce que le passage à la majorité révèle souvent brutalement.

Le Tutorat dans la Recherche Action – Un dispositif à disposition
Le Tutorat dans la Recherche Action – Un dispositif à disposition

Le Tutorat dans la Recherche Action – Un dispositif à disposition

Sandrine AMARÉ, Arlette DURUAL, Jennifer FOURNIER, Brigitte JOLY, Pierre MAISTRE

« Accompagnateur », « tuteur », « guide », « coopérateur », « directeur de recherche » sont autant d'expressions désignant les acteurs incontournables de l'accompagnement d'un
parcours de recherche-action. Bien que repérées comme indispensables, leurs contributions pédagogiques restent quasi inexplorées, peu débattues et encore moins analysées...

Les contrebandiers de l’éducatif
Les contrebandiers de l’éducatif

Les contrebandiers de l’éducatif

Ahmed Nordine Touil

Dans un contexte où la jeunesse semble se constituer comme une entité qui ne serait plus à protéger, mais dont il faudrait se protéger, quels sont les ressorts visibles et invisibles qui permettent à un adulte et un adolescent en souffrance de se rencontrer ? C'est à cette question énigmatique que tente de répondre l'auteur, chercheur, ex-éducateur, Ahmed Nordine Touil. Avec la sagacité d'un bon narrateur, il nous emporte dans son sillage parsemé d'apprentissages. Plus qu'à une recherche, c'est à un voyage qu'il nous invite, voyage qui nous entraine dans les coulisses et les territoires de la relation à l'autre, dans des Centres Éducatifs Fermés (C.E.F.) ou des Centres Éducatifs Renforcés (C.E.R.), où des adolescents sont placés, pour un temps, sous main de justice.

De la grande exclusion au pouvoir d’agir retrouvé
De la grande exclusion au pouvoir d’agir retrouvé

De la grande exclusion au pouvoir d’agir retrouvé

Carole Le Floch

Cet ouvrage restitue le journal de Carole Le Floch et les analyses construites à travers sa vision actuelle du monde. Malgré une enfance chaotique, bercée par l’alcool et la violence, qui ont marqué aussi sa vie de femme, refusant de croire dans la fatalité, « la participation » comme posture et pratique l’a aidé à s’en sortir.
L’auteure démontre, pas à pas comment on peu se relever et apprendre à vivre malgré des coups durs laissant des séquelles profondes. Elle tente d’illustrer les vertus du savoir expérientiel, son pouvoir de rendre les êtres semblables […]
A l’aube de ses 49 ans et après plus de dix ans de rupture avec soi et le monde social, Carole Le Floch se livre pour partager cet épisode de sa vie.

Le Groupe de Recherche-Action Jeunes et Espace Public (GRAJEP)
Le Groupe de Recherche-Action Jeunes et Espace Public (GRAJEP)

Le Groupe de Recherche-Action Jeunes et Espace Public (GRAJEP)

Sofyen BRAHIM

Comment un collectif d'acteurs de l'intervention sociale se mobilise pour favoriser la participation des habitants.

« Comment agir ensemble dans l'espace public pour qu'il devienne un lieu de socialisation propice à l'épanouissement de tous ? » Voici restitués les résultats d'une expertise professionnelle de l'intervention sociale, à partir du quotidien de la Goutte d'Or dans le 18ème arrondissement de Paris.

L’imaginaire et la métamorphose du travail social
L’imaginaire et la métamorphose du travail social

L’imaginaire et la métamorphose du travail social

Sous la direction de Luc Heid

Préface de Marcel Jaeger

Ce livre est le fruit d'une rencontre et d'un calendrier. Rencontre d'un sans domicile et d'un conte de fées sur un quai de métro. Côté calendrier, les acteurs sociaux à travers les Etats Généraux du Travail Social de 2013-2014, souhaitaient rénover l'action des travailleurs sociaux, mettant l'accent sur la relation avec les personnes concernées et leur implication dans l'action.
A la fois conteur et administrateur d'un Institut Régional du Travail Social, Luc Heid s'est trouvé à la confluence de ces deux éléments. Son parcours lui a permis de rencontrer des intervenants en travail social, il les a sollicités pour participer à cet ouvrage, illustré par de nombreuses expériences de créativité partagée et mettant en scène une transformation des êtres, une métamorphose.
Le résultat est à l'image du travail social et de notre société : la variété des contributions correspond à la diversité des publics que les acteurs du travail social accompagnent et à la multiplicité des expressions de l'imaginaire qu'ils favorisent. Il révèle une dimension qui, jusque-là, n'était pas envisagée et qui était, littéralement, inimaginable. En effet, plutôt que d'analyser la réalité des situations de souffrance sociale au prisme de l'impasse et de l'échec, il nous faut revoir la perspective en nous appuyant sur l'imaginaire et le sensible.

Les enjeux de la recherche en travail social
Les enjeux de la recherche en travail social

Les enjeux de la recherche en travail social

Emmanuel Jovelin, Didier Favre, Marcel Jaeger

Ce volume a pour ambition de marquer une étape essentielle dans la promotion de la Recherche en travail social (RETS). Il s'agit de prolonger les questionnements sur la recherche en/dans/sur/ le travail social. Ces textes donnent la parole à ceux et celles qui se reconnaissent ou se positionnent dans une recherche en travail social : acteurs du champ, chercheurs, praticiens-chercheurs du champ de l'intervention sociale.

L’Hébergement Social des SDF
L’Hébergement Social des SDF

L’Hébergement Social des SDF

David GRAND

Ethnographie de l’expérience vécue des hébergés.

On les aperçoit dans les rues, les médias en parlent l’hiver et, il faut le dire, bien souvent les représentations et les propos tenus à l’égard des SDF sont stigmatisants. On les croit alcooliques, assistés, dangereux, inutiles, incapables, etc. Pour se défaire de ces images un peu faciles et de ces clichés encombrants, ce livre propose d’aller à la rencontre d’une partie du public SDF, à savoir ceux qui sont accueillis en hébergement social. Qui sont-ils ? À quoi ressemble leur quotidien ? Comment vivent-ils l’hébergement ? Quelles en sont les règles ? Et quels rapports établissent-ils avec les intervenants sociaux ? Sur la base d’une enquête ethnographique par observations et entretiens menée dans trois hébergements singulièrement différents - une structure alternative « par » et « pour » les SDF, un centre d’hébergement d’urgence pour hommes seuls et un foyer pour sans domicile âgés - ce livre a pour ambition d’explorer et de comparer le vécu des résidents. Il démontre ainsi qu’ils peuvent subir de fortes contraintes questionnant le rôle de l’assistance tout comme ils peuvent faire preuve de ressource en s’appropriant les lieux, en s’entraidant et en s’organisant collectivement.

Une Pédagogie en Recherche-Action – Innovation dans la formation en travail social
Une Pédagogie en Recherche-Action – Innovation dans la formation en travail social

Une Pédagogie en Recherche-Action – Innovation dans la formation en travail social

Catherine TOURRILHES, Ana Paula V. FRAGA LEVIVIER

Cet ouvrage rend compte de l'expérimentation sur dix ans de la recherche-action comme pédagogie dans la formation des futurs travailleurs sociaux. L'introduction de la recherche-action dans la formation en travail social favorise la posture interrogative, l'apprentissage de la démarche collective de recherche, et crée des espaces hybrides d'élaboration des postures professionnelles dans une transversalité des métiers.

Une Construction de la Parentalité d’Enfant Handicapé par un Engagement Militant
Une Construction de la Parentalité d’Enfant Handicapé par un Engagement Militant

Une Construction de la Parentalité d’Enfant Handicapé par un Engagement Militant

Alain MINET

Quand un imaginaire associatif devient fondateur d’une identité parentale.

Cet ouvrage propose de suivre la trajectoire des associations de parents d'enfants handicapés, qui ont repris à leur compte dans un imaginaire collectif les significations qui président au handicap et à la parentalité. S'y initient et s'y découvrent une identité parentale singulière, valorisée, et des échanges sociaux favorables au handicap. Il retrace la métamorphose de l'enfant handicapé, signe de malheur, en enfant aimable et protégé. A l'heure de la nouvelle définition du handicap qui pointe l'environnement comme créant l'inadaptation de l'individu, quel est l'avenir du bon parent responsable ?

SCROLL