Retour d’expérience

Stéphane RULLAC et Line MARIALE

Stéphane RULLAC, Directeur de la Recherche, Directeur Scientifique à l’IRTS

Line MARIALE, Formatrice ASS

Voyage d’étude du 20 au 26 novembre 2016
À l’École Libanaise de Formation Sociale (ELFS) de l’Université Saint Joseph (USJ) – Beyrouth, Liban

3 objectifs ont été donnés à ce voyage :

  • Dispenser des enseignements
  • Préparer des co-directions de thèse en travail social
  • Préparer une convention entre l’USJ et l’IRTS

1. « Politique de la ville et travail social » : les enjeux de l’accompagnement au changement social à l’épreuve du « Faire société »

Au croisement des expertises développées au sein de l’IRTS et des besoins des étudiants de Licence en travail social de l’ELFS, le thème de « La politique de la ville » a été choisi, selon le plan de cours suivant :

  • La participation des habitants : entre enjeux théoriques et pratiques, de l’injonction à l’empowerment.
  • Le partenariat : l’un des piliers de la politique de la ville, entre contractualisation instituée et expériences locales en réseau.
  • Le diagnostic territorial et social : de l’intuition au diagnostic partagé.
  • La politique de la ville en France : quand les territoires relégués enjoignent le politique à « faire société », quels effets en matière de développement social local après plus de 40 ans de politique de la ville ? 

A l’issue de 4 interventions pour un total de 12 heures de cours (2/3 par Line Mariale et 1/3 par Stéphane Rullac), les deux intervenants ont reçu l’évaluation suivante, selon le commentaire général donné par les étudiants et transmis à l’IRTS par Rita Chouchani Hatem, Chef de département Licence en Travail Social :

« À l’unanimité, les participants ont été surtout impressionnés par la richesse de l’expérience des intervenants, touchés par leur qualité d’écoute qui se traduisait, à chaque occasion, par la générosité et l’attention qu’ils ont témoigné vis à vis du besoin de chacun des participants. Sans parler de leur motivation, leur professionnalisme et de la passion avec laquelle ils ont tenu à véhiculer leur contenu et message. »

2. Collaborer à des encadrements de thèses en travail social

L’USJ est la seule université du Proche-Orient à proposer un doctorat en travail social, qui plus est, en langue française. De son côté, l’IRTS Paris Île de France est la seule école Française du travail social à accompagner des étudiants au doctorat de travail social, qui n’est pas une discipline universitaire en France, en vertu d’un protocole avec l’Institut Universitaire de Lisbonne (ISCTE-IUL). C’est dans ce contexte que 6 français préparent actuellement une thèse de travail social co-dirigée par Stéphane Rullac, titulaire d’une HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en France.

Pour mutualiser les savoir-faire avec l’IRTS et développer une synergie internationale sur la base de la langue française, l’USJ a organisé plusieurs réunions pendant ce séjour pour évoquer cette piste de travail. C’est ainsi que Stéphane Rullac a rencontré Jarjoura Hardane, ex-Doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines et actuellement Directeur de l’Ecole Doctorale « Sciences de l’Homme et de la société » de l’USJ. À ce stade de ce projet, une première piste de collaboration est envisagée, avec une direction de Maryse Jomaa et une co-direction de Stéphane Rullac. Cette perspective s’est concrètement développée sur la base de la présence d’une doctorante lors des cours, à propos de la question de la participation des habitants. Aussi, une réunion avec Christophe Varin (directeur des publications de l’USJ) a été mise en place pour envisager avec Stéphane Rullac (directeur des publications des Presses de Parmentier) une possibilité de coédition des recherches menées en commun ; notamment les futurs doctorats co-dirigés et soutenus. Enfin, en retour, des co-directions avec l’ELFS, dans le cadre du Diplôme d’Etat d’Ingénierie Social (DEIS-niveau Master 2) de l’IRTS, sont envisagées pour la rentrée prochaine.

3. Signature d’un protocole inter-intentionnel entre l’USJ et l’IRTS Paris Île-de-France

A l’issue de ce séjour, le projet de convention s’est concrétisé avec une signature imminente, sur les bases de ce programme de collaborations et d’échanges dans le domaine du travail social :

  •  Échange d’enseignants.
  • Échange d’étudiants.
  • Coopération dans le domaine de la recherche, de la production scientifique et des publications.
  • Organisation de manifestations scientifiques.
  • Échange d’expériences ayant un intérêt commun pour les deux institutions.

Très concrètement, nous avons eu le plaisir au retour de ce séjour de recevoir à l’IRTS, Amal Moukarzel Damien, Enseignante cadrée à l’ELFS, afin de préparer les éventuels futurs échanges d’enseignement pour 2017. Lors d’une réunion avec André Mvogo, Directeur des études à l’IRTS, des thèmes ont été formulés afin de déterminer quels formateurs pourraient ainsi pérenniser ce séjour qui s’est révélé extrêmement riche et fécond.